Les péniches d’ Anthéor (rouge)(épave)


Le Saint-Antoine et le Jean Suzon sont les noms des deux péniches coulées lors de la dernière guerre.

La plongée se déroule entre 26 et 32 m. Même si aujourd’hui les deux épaves ont souffert des ancres, amarrage et autres intempéries, cette plongée reste exceptionnelle de par la richesse de la faune qui y vit.

Le ballet est en trois actes : le premier celui des mérous et des murènes sur le fond, le deuxième est celui des sars, mandoles et des dentis à mi-profondeur et le troisième est celui des barracudas 10/15 m sous la surface.

Ces deux péniches (fluviales) transportaient des obus désamorcés ; ceux-ci jonchent sur le sable autour de l’épave. Une nourricière à mérous se trouve à 50m dans le nord-ouest des péniches. Plongée à faire absolument.